13. avr., 2020

Pas à Pas - 5 - Nénuphars 2 - Un heureux hasard

J'ai l'habitude de prendre en photo les différentes étapes de mon tableau. Ca m'aide à voir les défauts et les corrections à faire.

Dans ce cas, la magie de la photo a opérée. Je m'explique. La lumière de la pièce a fait que sur la photo, le nénuphar du premier plan est plus violine, plus chaud que celui qui est un peu plus à l'arrière.

Eh voila. Ce heureux hasard me fait me souvenir d'une règle importante en peinture: pour accentuer la profondeur dans un tableau, le premier plan doit être plus chaud que l'arrière plan qui doit être plus froid.

Merci le hasard. C'est ce que je vais faire. Cela me plait davantage.